nonfiction.fr

J’aimais bien le site. Demain : NonFiction.fr sort en kiosque…

Publié le Mis à jour le

Un billet pour vous conseiller deux revues :

« Demain, jeudi 27 novembre, est une date importante dans l’histoire de nonfiction.fr, marquée par la sortie en kiosque du premier numéro de nonfiction, le magazine des livres et des idées.

Après une année d’existence, au cours de laquelle nonfiction.fr a pu faire valoir sa qualité, son sérieux et son approche originale des thèmes d’actualité, nous avons décidé de franchir une nouvelle étape avec le lancement d’un magazine. Du virtuel vers le réel, le papier devient ainsi une extension de l’Internet, une autre manière de faire vivre et de diffuser nos contenus mais aussi de les enrichir par l’apport d’arficles inédits.

Fidèles du site depuis son lancement ou nouveaux venus, nous vous invitons à porter aujourd’hui un nouveau regard sur nonfiction.

Sur des sujets aussi essentiels que la crise économique, l’identité de la gauche, le nouveau rôle des États-Unis dans le monde, la compréhension de la Chine dans ses dimensions culturelles et économiques, nonfiction, le magazine des livres et des idées propose une approche originale qui laisse la place et le temps à la réflexion et à l’analyse. »

Vous pouvez déjà voir le sommaire ici.

J’en profite aussi pour faire la publicité de la revue des « excellentes » éditions Amsterdam : la revue internationale des livres et des idées. Dans son dernier numéro, je vous invite à lire un article de Thomas Boivin sur la bande dessinée indépendante : le Bédef ou l’art de se faire passer pour un petit. Thomas Boivin est éditeur à la cinquième couche, un éditeur alternatif de Bruxelles.

Bonnes lectures
Silence

Publicités

Facebook et l’Internet social sur nonfiction.fr et ailleurs… Mini-revue de presse

Publié le Mis à jour le

A ce jour, MySpace (né en 2003) comprend 110 millions d’inscrits ; Facebook (né en 2007) : 57 millions d’inscrits dont 200 000 nouveaux par jour ! Les copains d’avant (site francophone) : 6 millions de membres, sorte d’ Avis de recherche des anonymes, la célèbre émission de Patrick Sabatier !
.
.
got-a-new-home.jpg

.
.

Pierre Assouline dans son billet du 10 janvier 2008 s’étonne : « alors que les observateurs de la Toile s’interrogent encore sur la nature durable ou passagère du phénomène [Facebook], le vénérable Collins, prestigieux éditeur anglais de dictionnaires depuis 175 ans, n’a pas pu attendre douze mois de plus pour mettre sa pérennité à l’épreuve. Il fait figurer « Facebook » comme nom et comme verbe dans l’édition 2008 de son dictionnaire d’anglais qui paraît ces jours-ci à Londres.« 
.
.
Le site nonfiction.fr propose un dossier autour du phénomène FaceBook et de l’internet social. Il revient sur le sujet avec des articles de fond sur les opportunités mais aussi les questionnements posées par l’Internet social. Trois problématiques majeures structurent ce dossier : le narcissisme des utilisateurs, la politique, et la musique. Un article revient par ailleurs sur les moyens de protéger sa vie privée sur FaceBook. Enfin, plusieurs articles donnent un point de vue critique sur des ouvrages que nous avons sélectionnés.
Pour en savoir plus :
sur le concept de réseau social : qu’est que c’est ? et une analyse
.
.
.
Quant à Eric Dupin, il se presse le citron pour déclarer : mon réseau social c’est mon blog.
.
A l’initiative de Willy Ten, les bibliothécaires ont aussi un réseau social (si !) : Bibliothèques, espace francophone des acteurs de bibliothèques (80 membres).
.
Rejoignez-le ! Il dort…
Silence

La chute de la lecture aux USA sur nonfiction.fr

Publié le Mis à jour le

Dernier billet de l’année 2007 :

en provenance du site nonfiction.fr : sur la chute de la lecture aux Etats-Unis

« Dans tous les cas, cette nouvelle étude vient confirmer une chute significative dans la pratique de la lecture aux Etats-Unis. On peut, si l’on est optimiste, anti-américain et nationaliste, se contenter de moquer les Américains et voir confirmer ses thèses sur l’inculture galopante aux Etats-Unis. On peut être plus pessimiste et s’alarmer d’une étude majeure qui vient peut être annoncer une évolution similaire en Europe. Dans tous les cas, Reading at risk II, est un tournant pour la pratique de la lecture. Et cela devrait sinon inquiéter, du moins intéresser tous les défenseurs du livre en France. « 

Bonne année à vous, ami lecteur…

Silence

GRAND FRERE, FACEBOOK sur nonfiction.fr

Publié le Mis à jour le

Voici un complément pour mon billet évolutif sur GRAND FRERE.

Le dossier de la semaine du site non-fiction.fr : comprendre Facebook et l’internet social.

Certains biblioblogueurs quittent Facebook et expliquent pourquoi. (sur le blog de Nicolas Morin)

à suivre… mes commentaires…

Silence