outils

Carte 2009 des outils 2.0 pour les formateurs

Publié le Mis à jour le

Merci au blog au bonheur du web pour ce signalement et à Isabelle Dremeau pour la création de la carte.

Silence

Publicités

Jubilations 13 : Outils de veille ou comment s’approprier Netvibes dans les bibliothèques ?

Publié le Mis à jour le

Comment s’approprier  Netvibes dans les bibliothèques ?

Ne cherchez plus !

outils-de-veille-addnbafr

C’est le projet réussi de l’univers netvibes : Outils de veille, développé par Anne Françoise Robert de l’ADDNB.

Ce portail est construit avec netvibes. Il contient des didacticiels, des exemples d’usages de netvibes, des articles, des brèves ou des études sur netvibes et une liste de widgets à piocher.

– des didacticiels  pour faire fonctionner Netvibes

– des exemples concrets d’usages

– des articles, des brèves, des études et une veille sur les nouveaux articles concernant  les usages de netvibes

– des Widgets et outils à piocher pour mettre dans des portails netvibes de bibliothèques

Un bel exemple à suivre…

Si j’utilise tous les jours ce bel outil pour ma veille personnelle, il existe désormais de multiples univers netvibes thématiques (comme vous pourrez le constater en cliquant sur les billets ci-dessous)

Bon, pour être complet, je n’ai pas d’actions chez Netvibes : dans un des billets ci-dessous, je donne d’ailleurs d’autres pistes…

A venir et en construction actuellement : une blogoboule de BD… Elle devrait être prête pour le 6 avril, jour de notre prochaine journée d’étude ABF PACA autour de la Bande dessinée…

A bientôt,

Silence

—-

Rappel des billets « netvibes » déjà publiés sur ce blog :

Jubilations 12 : la blogoboule de lecture ou plus de 300 blogs de lecteurs !

Un nouvel univers netvibes d’une professeur documentaliste

Un nouvel univers netvibes de bibliothèque publique : celui de Digne-les-bains (04)

Un univers netvibes pour sa bibliothèque : c’est encore à Romans sur Isère !

L’utilisation des univers netvibes se développe : Kiosque presse est une revue de presse thématique

Des univers netvibes à foison : exemples de pages de veilles … publiques !

Comment utiliser un agrégateur de fils RSS pour le public ?

Du web aux wikis : une histoire des outils collaboratifs

Publié le

Pas trop le temps en ce moment d’écrire ici, mais je signale un très bon article signalé par le neuromancien de twitter… paru sur l’excellent site Interstices : découvrir la recherche en informatique.

Donc : « Vous avez dit « wikis » ? Rendus célèbres par l’encyclopédie en ligne Wikipédia, ces outils collaboratifs ont peu à peu gagné le Web. Ce document dresse l’historique des outils collaboratifs de l’époque précédant l’arrivée du Web à nos jours, puis aborde les aspects techniques et ergonomiques communs à la grande majorité des wikis, ainsi que les aspects sociaux indissociables de ces outils depuis leur origine. »

Retrouvez cet article ici.

Silence

Un nouvel univers netvibes d’une professeur documentaliste

Publié le

Encore un bel univers Netvibes : celui de Jacqueline Valladon : professeur documentaliste

avec une rubrique nommée TROUVAILLES…

Silence

Voir mon dernier billet qui mis en abyme vous renverra sur les autres billets consacrés aux univers netvibes

Tout savoir sur l’indexation sociale, les tags, la folksonomie… c’est sur le blog Affordance et ailleurs…

Publié le Mis à jour le

Depuis quelques temps, ces diables d’usagers nous ont piqué (!) le casier Indexation de la boite à outils de nos métiers…

« Quand un internaute ajoute des photographies sur Flickr ou des vidéos sur YouTube, il doit y joindre des mots-clés (tags) qui les décrivent. Ce choix de mots est totalement libre : on n’a pas à respecter un ordre précis ni à utiliser une certaine terminologie. Ainsi, le classement du contenu ajouté dans Internet se fait au fur et à mesure, sans l’intermédiaire d’un spécialiste. Cette façon de faire se nomme folksonomy, néologisme combinant les mots folk (peuple) et taxonomy (taxinomie). Certains le traduisent en français par «taxinomie populaire», mais le Grand Dictionnaire terminologique a accepté récemment l’usage de «folksonomie». » (Martin Beaudin-Lecours -Extrait du billet publié sur le AEF DMOZ BLOG)

Olivier Ertzscheid, sur son blog Affordance, vous explique dans un diaporama limpide, tout ce qu’il faut savoir sur ce concept nommé : folksonomie… Avantages et limites…

Son diaporama est ici.

Olivier Le Deuff, auteur des sites, Guide des égarés ou de Cactus acide, a également écrit un article passionnant sur ce sujet dans le BBF : « Quand les usagers indexent le web« 

Sur le René Wiki, de l’université Paris Descartes, jetez un oeil sur l’article Folksonomy : avantages et inconvénients sont détaillés. Des liens donnent des pistes.

Si, à l’issue de ce diaporama vous en vouliez encore plus, voici un billet de votre humble serviteur sur l’expérience de la « toute petite » bibliothèque du Congrès aux Etats-Unis et le choix des bibliothécaires américains de mettre des collections de photos pour les faire tagger par ces diablotins d’usagers.

A quelques jours des concours de la FPT, voici un exemple d’appropriation par le « grand public » d’outils qui nous appartenaient ! Snif !

Silence

 

 

La bibliothéque numérique de Lille : déjà 6000 images en ligne…

Publié le Mis à jour le

La Bibliothèque municipale de Lille met en ligne sa bibliothèque numérique.

La consultation en ligne d’un ensemble de documents représentatifs des collections patrimoniales de la Bibliothèque municipale de Lille devient désormais possible.

Sont proposées plusieurs milliers d’images issues des fonds iconographiques et photographiques (représentations des monuments de Lille et de la région, étiquettes de fil, fonds Le Blondel, Blanquart-Evrard).

Les manuscrits médiévaux sont également représentés : Evangéliaire de Cysoing, psautiers, manuscrits de la Toison d’or ou de la Table ronde… Quelques numéros de la presse ancienne viennent compléter cette mise en ligne.

La bibliothèque numérique de Lille est une application SDX (= un moteur de recherche documentaire pour corpus de documents XML) conçue par la société AJLSM.

Pour l’encodage initial des documents, la bibliothèque numérique de Lille a fait le choix de l’IPTC (International Press Telecommunications Council) Metadata for XMP pour les images et de l’EAD (Encoded Archival Description) pour les dossiers. Ces métadonnées sont transformées en enregistrements Dublin Core selon le schéma RDF.

Le résultat est une présentation agréable à l’image du site des Bibliothèques de Lille (Clair et minimaliste).

Deux choix d’affichage : en .jpg, les images peuvent s’enregistrer. En les transformant en .pdf, vous pouvez les imprimer.

La recherche des images est possible à partir de quatre index (Titres, auteurs, sujets, références). L’indexation Rameau est utilisée. Un nuage de tags aurait ajouté un air peut-être plus actuel… mais c’est un autre débat…

Silence

Un nouvel Univers netvibes de bibliothèque publique : celui de Digne-les-bains (04)

Publié le Mis à jour le

Un nouvel Univers netvibes est en place depuis quelques jours en bibliothèque : celui de la médiathèque intercommunale des 2 vallées à Digne-les-Bains.

« La médiathèque intercommunale de Digne-les-bains a mis en place une sitothèque sous la forme d’un univers Netvibes (agrégateur de liens et de flux RSS)

L’objectif de cette page publique est de s’inscrire dans une mission de service public de proximité d’une médiathèque publique en rassemblant des liens Internet utiles aux usagers et aux bibliothécaires pour répondre à leurs questions. L’accent a été mis sur :
– un aspect local et territorial (recensement des administrations et des centres associatifs et culturels autour de Digne),
– un aspect plus large d’information, d’actualité et de vie pratique (sites des structures officielles, sites d¹aide dans la recherche d’emploi et sites de formations en ligne).

La médiathèque a construit une page assez dense de signets dans la perspective d’encourager les usagers à construire leur propre bibliothèque de favoris. » (D’après le message paru dans biblio.fr)

J’avais pas repéré celui des bibliothéques de Brest, il est . (Merci Hubert !)

Voir mes précédents billets sur les univers netvibes, c’est ici.

Enfin, en tant que bibliothécaire, vous pouvez créer votre propre outil de veille et le partager avec vos collègues. C’est ce que notre collègue de bibliobsession a fait.

Bravo à eux…

Silence