Babelio

Comment les auteurs (certains) se saisissent du Web pour renouveler notre expérience de lecture ? Présentation au Congrès de l’ABF 2013 à Lyon

Publié le Mis à jour le

Je suis intervenu Vendredi 7 juin au Congrès de l’ABF sur l’atelier intitulé : « Comment le numérique modifie le rapport à la lecture ? Le rôle de la médiathèque, fabrique du citoyen« .

Vous trouverez ma flânerie subjective et non exhaustive ici :  Promenade dans le Web littéraire de 2013

Bonne découverte

Franck Queyraud

P.S. :

Atelier 3

« Journée lunaire » d’Emmanuel Olivier aux éditions L’Altiplano

Publié le Mis à jour le

« Merci à ceux qui m’ont supporté« . Telle est la phrase en exergue au premier livre de bande dessinée d’Emmanuel Olivier : Journée lunaire publié par les récentes éditions L’Altiplano. Tel pourrait être aussi le dilemme de Thomas, le personnage dépressif de cette bande dessinée placée sous les auspices de l’astre sélène , qui ne supporte plus sa vie, les autres, la société…

journee-lunaire.jpg

.

On a tous connu une journée comme celle vécut par Thomas, le héros perdu de cette histoire. Journée sans lumière, journée sans âme. Journée noire et blanche comme le trait et les dessins de l’auteur. Ambiances sombres et quotidien désolant où l’on n’a plus envie de rien. Parfois, au détour du vol, de deux mouches, les pensées de l’auteur semblent se mélanger avec les propos du personnage. Thomas ne sait plus où il en est, proche de la folie, est persuadé que ses cauchemars se réalisent dans la vraie vie. Thomas vivra une journée explosive, libératrice pour atteindre la catharsis qui le libèrera de son quotidien, pour transformer ses cauchemars en rêve, retrouver une certaine sérénité, un autre rythme.

Graphiquement, sur ce premier travail publié, la force de l’histoire permet de faire passer les proportions parfois approximatives des personnages. On privilégiera les cadrages et cette utilisation judicieuse du noir et blanc pour les mises en situation grâce à une multiplication de traits incisifs pour créer du dynamisme.

D’après sa notice bibliographique, Emmanuel Olivier est né en 1983. « Après quelques tâtonnements, il s’est lancé pleinement dans la bande dessinée lors de ses études aux Beaux-Arts d’Épinal. Actuellement en quête d’un emploi, mais guère convaincu par la démarche, aussi commune soit-elle, il se demande, lui aussi, s’il a encore le droit de croire en ses rêves. »

Un jeune auteur à encourager…

.

massecritique.jpg

Cette critique est publiée dans le cadre de l’opération Masse critique du site Babelio.

Silence.

Ohé du (biblio)blogueur ! Il reste des livres à critiquer ! Babelio grâce à son opération Masse critique vous offre un livre !

Publié le Mis à jour le

Ceci est un appel pour participer à Masse Critique du site Babelio.

Il reste des livres à critiquer et les ours de Babelio vous en envoie un « gratos » à deux conditions : vous êtes membre de Babelio et vous tenez un blog.

.

Ensuite, il suffit de lire le livre et d’ajouter sa critique… puisqu’il sera dans votre bibliothèque…

Illico presto, allez vite choisir le ou les livres que vous souhaiteriez partager avec les autres…

Silence

2 nouveaux sites de recommandation : le choix des bibliothécaires et le choix des libraires

Publié le Mis à jour le

Voici deux initiatives nouvelles sur le thème de la recommandation :

D’abord, Lechoixdesbibliothecaires.com, « qui vous permet de découvrir, de partager les coups de cœur des bibliothécaires. Vous y entendrez les écrivains raconter leurs livres, et les éditeurs présenter leurs productions aux bibliothécaires. Des comédiens professionnels vous proposent des courtes lectures. Et vous saurez tout sur l’actualité littéraire, grâce à la participation active des éditeurs. Nous proposons également un podcast ».
.
Dans le Qui somme-nous ?, on apprend que :
« Le choix des bibliothécaires a été créé par Jean Morzadec et son équipe, afin de rendre hommage à la compétence des bibliothécaires. C’est d’ailleurs à la demande des bibliothécaires de France que ce site a vu le jour. Lechoixdesbibliothécaires.com a donc deux vocations principales : valoriser les choix, les recommandations des bibliothécaires, et permettre aux éditeurs et auteurs de mieux communiquer avec les bibliothécaires. C’est une mission exaltante.« Jean Morzadec a travaillé plus de trente ans à France Inter, dont il fut directeur des programmes de 1999 à 2005, sous la présidence de Jean-Marie Cavada. Il se consacre aujourd’hui, avec passion, au développement de sites culturels dédiés particulièrement à l’amour des livres.
.
Ensuite, sur un principe identique, vous pourrez naviguez sur Le choix des libraires.
.
Trois remarques :
1 – sur les deux sites, la géolocalisation est utilisée pour situer les auteurs des critiques. Nouvelle illustration de cet outil que j’ai évoqué dans un précédent billet avec l’expérience de géolocalisation des polars de Bibliosurf ;
2 – l’utilisation de podcasts donne de la voix à des auteurs, des libraires ou des bibliothécaires ;
3 – pourquoi avoir séparé les bibliothécaires… des libraires ?
.
Enfin, petit rappel sur ce thème de la recommandation :
.
La recommandation, qu’est-ce que c’est ? Une critique positive et négative de livres (ou d’un autre type de document) par leurs lecteurs (amateurs, passionnés, professionnels, bibliothécaires… liste non exhaustive). Mieux alors qu’un banal coup de coeur ?
.
Les sites qui proposent des recommandations :
Librarything : 23 millions de livres !
Goodreads : 10 millions !
En France :Zazie Web : la communauté des e-lecteursL’Agora des Livres : le plaisir de partager vos lectures avec les autres…Babelio : le petit dernierPour aller plus loin, voir aussi :
Catalogue public étendu grâce à librarything (tags, suggestions et autres à venir) sur le blog de Xavier Gallaup ;
Quels objectifs pour les recommandations ? sur le blog de bibliobsession 2.0.

Et puis, de l’action, du rêve et de l’aventure avec les POLYPHONIES 3

Le département Infocom de l’IUT de La Roche-sur-Yon et ses partenaires, vous invitent à débattre et à réagir le Jeudi 20 mars 2008 sur ce sujet :

La journée se tiendra de 10h00 à 16h30.

  • Matinée : Série d’interventions

12h30 – 13h45 : REPAS

  • Après-midi : table ronde
  • libraires, éditeurs, bibliothécaires

La recommandation est assurément un des chemins qui conduisent les lecteurs vers les livres, et pourquoi pas vers les médiathèques si nous les intégrions dans nos tristes zopacs, vers leurs collections avec l’appui des médiateurs que nous ne sommes plus assez… noyés dans les déluges de paperasses des marchés publics et autres facilitateurs de tourner en rond !!! Aaargghh…

Silence

memoire2silence.jpg

Masse critique revient le 6 février sur Babelio, votre opac personnel

Publié le Mis à jour le

Babelio remet le couvert (un petit bol, un moyen bol, un grand bol…)

L’opération Masse critique revient le 6 février. En échange d’une critique, les ours de Babelio vous envoient un livre provenant des services de presse d’éditeurs participant à l’opération.

2 conditions : il faut avoir un compte babelio et un blog…

Un billet précédent vous dira tout le bien que je pense de ce nouveau site de partage.

Pour tout savoir sur la prochaine campagne Masse critique, c’est ICI.

from-wwwmetacafecom-389811211691.jpg

Silence

« Où Babelio propose un marché alléchant : des livres en l’échange de critiques »

Publié le Mis à jour le

Les Ours de Babelio ont encore frappé.

Je n’en dis pas plus : rendez-vous sur ce billet de leur blog. Vous saurez tout.

Silence

Joyeux moisiversaire Babelio !!! Un sondage à remplir…

Publié le

Pour les aider à établir des priorités, ils ont décidé de consulter les membres du site. Ils ont dressé une liste de dix fonctionnalités à développer. Vous pouvez voter sur chacune d’entre elle de 1 à 5 (5 correspondant aux fonctionnalités qui vous semblent les plus importantes.

Vous trouverez cette liste en cliquant ici.

Ils comptent sur nous !

Babelio, quel joli nom (vraiment je suis sensible aux noms !).

Mais si vous ne les connaissez pas encore, cliquez sur le premier mot de ce billet.

Silence.

_____________________

Rappel : voir mon billet Un OPAC personnel et le partage de vos lectures… si vous le voulez bien.