tags

Tout savoir sur l’indexation sociale, les tags, la folksonomie… c’est sur le blog Affordance et ailleurs…

Publié le Mis à jour le

Depuis quelques temps, ces diables d’usagers nous ont piqué (!) le casier Indexation de la boite à outils de nos métiers…

« Quand un internaute ajoute des photographies sur Flickr ou des vidéos sur YouTube, il doit y joindre des mots-clés (tags) qui les décrivent. Ce choix de mots est totalement libre : on n’a pas à respecter un ordre précis ni à utiliser une certaine terminologie. Ainsi, le classement du contenu ajouté dans Internet se fait au fur et à mesure, sans l’intermédiaire d’un spécialiste. Cette façon de faire se nomme folksonomy, néologisme combinant les mots folk (peuple) et taxonomy (taxinomie). Certains le traduisent en français par «taxinomie populaire», mais le Grand Dictionnaire terminologique a accepté récemment l’usage de «folksonomie». » (Martin Beaudin-Lecours -Extrait du billet publié sur le AEF DMOZ BLOG)

Olivier Ertzscheid, sur son blog Affordance, vous explique dans un diaporama limpide, tout ce qu’il faut savoir sur ce concept nommé : folksonomie… Avantages et limites…

Son diaporama est ici.

Olivier Le Deuff, auteur des sites, Guide des égarés ou de Cactus acide, a également écrit un article passionnant sur ce sujet dans le BBF : « Quand les usagers indexent le web« 

Sur le René Wiki, de l’université Paris Descartes, jetez un oeil sur l’article Folksonomy : avantages et inconvénients sont détaillés. Des liens donnent des pistes.

Si, à l’issue de ce diaporama vous en vouliez encore plus, voici un billet de votre humble serviteur sur l’expérience de la « toute petite » bibliothèque du Congrès aux Etats-Unis et le choix des bibliothécaires américains de mettre des collections de photos pour les faire tagger par ces diablotins d’usagers.

A quelques jours des concours de la FPT, voici un exemple d’appropriation par le « grand public » d’outils qui nous appartenaient ! Snif !

Silence

 

 

Publicités