Du jeu vidéo en bibliothèque ? L’expérience DOFUS à Saint-Raphaël

Publié le Mis à jour le

Lors de la journée d’étude à la BMVR de Marseille, organisée par l’ABF PACA le 19 février 2009 et intitulée : les pratiques numériques des adolescents : un défi pour les bibliothèques ?, nous avons eu le plaisir avec mon collègue Christophe Gérard de la médiathèque de Roquebrune sur Argens et la directrice  de la médiathèque de Saint-Raphaël, Isabelle Ripert,  de présenter notre expérience de jeu en ligne sur le MMORPG Dofus développé par la société Ankama.

Cette expérience fonctionne depuis plus de 1 an et demi et le succès ne se dément pas.  Les enfants peuvent jouer une heure par jour et tous les deux mois nous organisons un combat en ligne – amical, je précise – avec les enfants de la médiathèque de Roquebrune sur Argens.  Le dernier combat de la saison se déroule sur deux samedis en allant visiter à tour de rôle les  » copains  » de la médiathèque  » redoutée  » mais néanmoins voisine…

Ce qui a réussi : les  » attirer  » pour leur éviter de jouer en  » autiste  » chez eux – mais n’est-ce pas une pensée d’adultes que de penser cela car à la maison  ils jouent souvent avec les copains – pour venir jouer  » ensemble  » au sein de la Médiathèque. Avec des enfants qui se font tuteurs d’autres enfants.

Ce qui n’a pas réussi : maintenir le  » silence « . Nos postes sont installés dans l’espace jeunesse de la Médiathèque. Ça brise le mythe…

Conséquence : ils ont une carte et  » finissent  » par emprunter des  » livres « . Trêve d’ironie – nous avons aussi modifié l’espace en créant un coin manga-comics-cédéroms… et proposons des   » décors  » emplis de livres, DVD ou de BD…

Plus d’une centaine d’enfants, âgés de 8 à 15 ans, participent régulièrement…

Voici la présentation donnée à Marseille :

.

.

Proposer Dofus répondait au choix de renouveller l’offre d’accès aux ressources numériques basée sur une réflexion sur les usages des enfants. L’enquête Les loisirs culturels des 6-14 ans (sous la coordination de Sylvie Octobre, parue à la documentation française, 2004) a été notre fil d’Ariane et a conforté ce que nous observions des pratiques depuis l’ouverture de la Médiathèque en 2000. Une nouvelle interface a été développée par l’équipe du département multimédia. Elle est disponible sur les postes multimédia jeunesse et se trouve sur la page index du site de la Médiathèque (Cliquez sur le camion qui défile). Les parents et leurs enfants apprécient de retrouver – at home – les sélections des bibliothécaires. Répartis par tranche d’âge, ses sélections permettent aussi d’accueillir les sélections des bibliothécaires jeunesse. Enfin, les enfants nous font part régulièrement de choix de sites.

Laurent, le maitre du jeu – euh –  du site Jeux vidéo et Bibliothèques avait déjà consacré un billet à notre expérience où vous trouverez quelques petites anecdotes complémentaires. Et si vous voulez suivre efficacement tous billets sur les jeux vidéo, Risu, notre écureuil blogueur associé à Laurent réalisent une veille efficace sur le sujet auquelle vous pouvez vous abonner :  la sentinelle jvbib.

Il faut signaler que le projet a été validé en conseil municipal et que nous avons signé une convention avec la société éditrice du jeu. Elle nous a fourni  des comptes en grand nombre – il faut savoir que pour chaque compte (plus d’une centaine), il aurait fallu créer à chaque fois une boite aux lettres… Ils nous ont également proposé gracieusement l’exposition sur les mangas, exposition qui avait été conçue pour le festival BD d’Angoulême 2008.

A ce jour, les enfants sont également bêta-testeurs du jeu Wakfu, suite de Dofus. Pour an savoir plus, sur les MMORPG c’est ici.

Aujourd’hui, plusieurs bibliothèques françaises nous ont contacté pour participer à nos combats. En projet, donc, un tournoi régional et plus tard national…

Qui veut jouer avec nous ?

Silence

—–

Je vous conseille aussi la lecture du mémoire d’étude de  Cécile Meneghin, élève conservateur de la DCB 17 à l’ENSSIB : Des jeux vidéo à la bibliothèque.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Du jeu vidéo en bibliothèque ? L’expérience DOFUS à Saint-Raphaël »

    Export 05/12/2009 « EBDeuxpointzero a dit:
    mardi 12 mai 2009 à 5:52

    […] Du jeu vidéo en bibliothèque ? L’expérience DOFUS à Saint-Raphaël « La mémoire de Silence […]

    […] MMO: L’expérience DOFUS à Saint-Raphaël […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s