Jubilation 3 : face aux bulldozers de la culture allégée, une librairie ambulante qui ne vend que les livres qu’elle aime !

Publié le Mis à jour le

En lisant, tous mes mails accumulés pendant les fêtes de Noël, je découvre l’expérience alternative d’une librairie ambulante, signalée par Bernard Blanc sur la liste de diffusion biblio.fr.

.

Face aux bulldozers de la culture allégée que je ne citerai pas, les chemins de traverse ne manquent pas, il est toujours possible de faire autrement. Véronique Daniélou est une libraire atypique : elle sillonne les routes et les chemins de l’extrême-occident – j’ai nommé le Finistère – pour vendre des livres neufs. Mais, pas n’importe lesquels, ceux qu’elle a choisi parmi des éditeurs que l’on pourrait ranger dans la rubrique petits si l’on voulait être méprisant, sur l’étagère des passionnants si l’on voulait rester sur ces lés, loin des autoroutes habituelles . Se perdre dans les dédales de Carhaix, Daoulas, Landivisiau, Ploudalmézeau, Morlaix, Crozon, Saint-Rivoal, Landunvez, Lanvéoc, Plouvien, Roscoff… qui sont aussi les noms des ports d’attache de sa librairie ambulante et son repère sur la toile mondiale. Cette itinérante s’accorde apparemment une pause pendant l’hiver et hiverne dans sa petite librairie du côté de Brest.

Son projet : vendre des livres qu’elle a pour la plupart lus et aimés, là où il n’y en avait pas :  » Il y a beaucoup de bonnes librairies. Mais dans certains villages, il y a parfois une bibliothèque, mais pas toujours, et à peine une Maison de la presse  » comme elle le raconte à Gwénaëlle Loaëc, journaliste au Télégramme de Brest, et souhaite ne proposer que des choses surprenantes, soigneusement choisies dans les catalogues de petites maisons d’édition et chez quelques « grands » éditeurs qu’elle estime de qualité : « Défendre des « petits éditeurs », c’est participer à rendre visible la création actuelle, c’est soutenir des auteurs et des éditeurs inventifs et originaux, exigeants dans la conception et la fabrication de leurs livres ».

.
La bibliolibrairie navigue avec à son bord un stock de 1.500 livres. Et les conseils de son capitaine. Bon vent à vous !

Silence

3 réflexions au sujet de « Jubilation 3 : face aux bulldozers de la culture allégée, une librairie ambulante qui ne vend que les livres qu’elle aime ! »

    Alexandre Breton a dit:
    lundi 14 avril 2008 à 10:39

    Bon, ou… : Quand La librairie ambulante reviendra-t-elle dans la presqu’île de Crozon ?
    Ou ailleurs ?

    J.A. Bretob

    Ambulante a dit:
    samedi 26 juillet 2008 à 12:29

    La Librairie Ambulante ne sera pas à Crozon avant la rentrée, en septembre.

    Vous trouverez les infos sur ses déplacements sur le site de la librairie.

    Véronique

    Ambulante a dit:
    samedi 26 juillet 2008 à 12:30

    A noter la nouvelle adresse web de la Librairie Ambulante :

    http://www.la-librairie-ambulante.fr/

    V.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s