Bibliosurf : une « petite » librairie sur internet à soutenir ou comment arrêter de râler contre les bulldozers.

Publié le Mis à jour le

Sous-titrée une librairie de lecteurs, bibliosurf.com est une « petite » librairie sur le net qui, en plus de nous proposer les choix de son libraire, propose un certain nombre de services à ses utilisateurs :

des interviews d’auteurs ;

des guides de lectures, passionnants comme le dernier (superbe !) sur le polar us : du crash au crack ;

l’intégration des notes de lecture de lecteurs attentifs dans la rubrique Vous avez lu, ce que l’on nomme dans notre jargon de bibliothécais, la recommandation ;

ou encore une manière originale de parler des livres et de leurs auteurs comme ceux de Lilian Bathelot.

Allez jetez un oeil, voire les deux…

Bibliosurf.com ? « Une « petite » librairie interactive, ouverte depuis mars 2007 avec un catalogue de 6000 livres référencés et un accès à 60 000 titres avec une spécialisation en littérature de genre et un fonds dédié à la cuisine… Ce sont les internautes qui à terme vont constituer l’offre. Le contenu éditorial est constitué de l’apport des éditeurs (description bibliographique, présentation des ouvrages et couverture), et renforcé par l’interactivité et la syndication des articles de centaines de journaux et autres blogs littéraires…. A noter qu’une partie des archives du site Mauvais genres est reprise.« 

Son directeur-webmestre, Bernard Strainchamps animait donc le site Mauvais genres. Dans un billet, titré Du port gratuit à la baraque à frites, du blog de libération Livres échanges (Des libraires parlent de leur métier au quotidien, de leurs lectures, de leurs rencontres), il évoque son parcours et sa tentative actuelle de faire vivre sa « petite librairie » sur le net malgré la concurrence des Amazon et autres bulldozers du même genre, qui détournent la loi Lang allègrement en proposant le port gratuit. (J’avoue : j’ai déjà commandé chez ces bulldozers ! ). Pourquoi ?

« La vraie différence entre un [Libraire] virtuel et un [Libraire] physique, c’est le port gratuit. C’est une pratique mise en place par Amazon en France, un détournement de la loi Lang, une vente à prime condamnée… mais qui perdure. Une fraude qui tue aussi la petite libraire sur le web. Si Amazon dispose de 50% de marge sur un livre, un petit libraire de 3ème catégorie a à peine 30%. Offrir le port pour p’tit libraire sur le web, c’est travailler gratuitement pour tous les livres coûtant moins de 15 euros. » (B.S.)

Et nous, que voulons nous ? Comment arrêter de râler à perte contre ces bulldozers (ce qui ne sert absolument à rien de toutes les manières) ?

Même si parfois la loi arrive à passer, voir un commentaire sur la condamnation d’Amazon(France) sur Lekti-écriture.com (un autre site fédérateur d’éditeurs dits indépendants, à découvrir).

On ne les empêchera pas d’avancer mais individuellement, on peut faire autrement en créant de micros-résistances et privilégier les achats chez les « petits » libraires ou chez ce type de librairie sur le net qui apportent du conseil, de l’énergie et de la passion.

« Pour la rentrée littéraire, j’ai créé un espace évolutif de présentation des romans qui deviendra au fil du temps un véritable guide de lecture. Inédit encore sur le web, ce mélange de techniques très bibliothéconomiques (revue de presse, comité de lecture, indexation, agrégation… ) ouvre de nouvelles perspectives de mutualisation des savoirs entre les professionnels du livre et les lecteurs. En tout cas, c’est une démarche qui place la technique au service de l’humain et non l’inverse. C’est un espoir dans le cadre de la dématérialisation des contenus. » (B.S.)

Vous ne trouvez pas ?

Je précise que je n’ai aucune action dans cette entreprise ni dans aucune d’ailleurs, que je ne connais pas Bernard S. et que voilà… j’aime bien son travail…Na !

Silence

bye-bye-duck.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s