Dossier Bibliothèques Hybrides dans la revue Bibliothèque(s) de l’ABF

Publié le Mis à jour le

Le nouveau numéro de Bibliothèque(s), la revue professionnelle de l’ABF (Association des Bibliothécaires de France) est sorti. Le dossier principal est consacré aux Bibliothèques Hybrides mais plusieurs articles de la revue enrichissent le thème principal

Voir le sommaire.

bibliotheques-n36-2.jpg

Pour le commander, vous pouvez écrire à l‘ABF ou vous abonnez en ligne

Silence

3 réflexions au sujet de « Dossier Bibliothèques Hybrides dans la revue Bibliothèque(s) de l’ABF »

    David Liziard a dit:
    mercredi 9 janvier 2008 à 8:45

    A lire son éditorial, je me demande ce que notre président d’association a contre les blogs et listes de diffusion.
    Il n’a pas tout a fait l’air de les identifier comme un lieu de débat entre collègues d’horizon différents.

    JC Brochard a dit:
    mardi 22 janvier 2008 à 9:40

    David,
    Je viens seulement de lire l’éditorial complet auquel tu fais référence.
    Le paragraphe concerné est un plaidoyer pour inviter à rejoindre l’ABF, dont le nombre d’adhérents stagne. Hors contexte, la phrase à laquelle tu fais référence peut sembler attaquer les blogs et biblio-fr, mais je la comprends comme étant un appel à s’investir dans l’ABF, en plus éventuellement des blogs ou liste de diffusion.
    Pour que tout le monde sache de quoi on parle, voici le dernier paragraphe complet de l’éditorial de Dominique Arot :
    « La vie associative, et tout particulièrement celle de l’ABF, nous offre un espace de débat, respectueux des sensibilités et des expériences de chacun. A notre manière, nous pouvons redonner du sens aux valeurs collectives. Il sera toujours plus facile de maudire le siècle et de traquer les travers supposés d’autrui dans le confort d’un blog personnel ou d’une liste de diffusion que de construire un dialogue respectueux avec des collègues d’établissements et d’horizons différents. Pourtant, ce pari de la vie associative mérite d’être tenté. Il y a une forme de paradoxe à accueillir chaque année des millions d’usagers dans nos bibliothèques tout en voyant le nombre d’adhérents de notre association stagner. Seule une association professionnelle nombreuse, diverse, militante sera en mesure de donner à nos préoccupations, à nos idéaux, à nos rêves la place qu’ils méritent dans une société en plein bouleversement. »

    David Liziard a dit:
    mardi 29 janvier 2008 à 9:37

    Bonjour,

    – C’est malheureusement formulé comme une dichotomie, et c’est encore plus flagrant dans la lettre électronique de l’ABF de décembre.
    « On peut bien sûr préférer le confort des idées toutes faites sans débat, le repliement sur son établissement ou sur une seule catégorie de bibliothèques, la subjectivité d’un blog personnel. Mais on peut aussi faire le choix de partager questions et réponses avec d’autres collègues, avoir la curiosité d’écouter ce que nous disent d’autres bibliothécaires en France comme à l’étranger.  »

    – Le nombre d’adhérent a baissé de 13% cette année, appeller ça stagnation c’est pour le moins s’empêcher de réfléchir aux évolutions en cours ou aux changements nécessaires. Par exemple dans le type d’action ou de participation à l’ABF.

    – A part ça j’aime bien l’ABF moi ^^

    voir aussi les commentaires ici :
    http://kotkot.blogspirit.com/archive/2008/01/11/maudire-le-siecle.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s